Le staff des équipes vont enfin avoir le droit de voir leurs familles, c’est pas trop tôt Adam

C’est la news de la journée pour toute personne résidant actuellement dans la Bulle à Orlando, après les joueurs c’est au tour des membres du staff de chaque équipe d’avoir le droit de faire venir leurs proches à Disney.

Et oui, enfin les coachs et leur staff pourront voir leurs familles et amis, et même si c’est une très bonne nouvelle pour tout le monde il faut rappeler que ce ne fut pas gagné d’avance. En effet, si tous les joueurs des équipes encore en lice pour les demi-finales de conférence ont pu faire venir leurs proches, les coachs n’avaient eux bizarrement pas le droit à ce privilège. Nouvelle surprenante de la part de la NBA et Adam Silver le commissionner qui ont pour habitude d’être compréhensif avec chaque acteur de la ligue. Cela a donc forcément fait débat et la première polémique est venue de Mike Malone le coach des Nuggets, en colère et remonté par cette décision, Brad Stevens, coach lui des Celtics a aussi poussé pour changer cette décision incompréhensible, car oui on ne voit pas pourquoi les joueurs auraient plus le droit que les coachs de voir leurs proches. C’est donc dans la journée du 8 septembre que la décision est tombée, mieux vaut tard que jamais.

Enfin bref, c’est une bonne chose de faite de la part de la NBA. Les informations transmises pour l’instant sont que l’arrivée des proches des coachs se fera lors du début des Finales de Conférences, il ne restera alors que 4 équipes dans la bulle. Les “invités” de chaque staff seront mis en quarantaine 7 jours à leur arrivée et testés tous les jours, des précautions importantes mais nécessaires prises par la NBA, et donc de quoi rassurer chacun quant à la venue de nouvelles personnes. Des personnes qui ne pourront pas dépasser la dizaine par équipes, en comptant donc les coachs, le front office et les différents staffs (médical par exemple), tout le monde ne pourra pas venir et il faudra donc que chaque franchise s’organise en interne et détermine qui viendra et qui ne viendra pas.

Ce qui est sûr c’est que revoir ses proches va faire un bien fou à tout le monde, tout comme leurs joueurs les coachs pourront donc se changer les idées pour mieux repartir de l’avant et atteindre leurs objectifs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 29 =