Les news de la semaine #1: On parle rookie, 6ème homme et canadien.

  • par

Encore une nouvelle semaine très agitée pour la NBA et tous ceux qui la suivent. Des trophées décernés, un nouveau coach à Brooklyn, des surprises en playoffs, bref de quoi de nouveau enflammer la Planète NBA.

Ja Morant élu Rookie de l’année

Honneur aux plus jeunes, puisqu’on commencera avec le trophée de Rookie de l’année décerné à Ja Morant à presque l’unanimité. Après une saison plus que réussie pour Ja avec les Grizzlies, le trophée de ROY était peut-être l’un avec le moins de suspens tant la saison du jeune prodige fut exceptionnelle et tant la concurrence n’était pas forcément au rendez-vous. En effet, beaucoup avaient prédit à juste titre que Zion Williamson allait remporter ce trophée, malheureusement pour lui les blessures l’ont rattrapé plus la saison écourtée à cause de la crise sanitaire, l’échantillon était trop faible pour qu’il soit dans la discussion. Une discussion où Kendrick Nunn a été pendant quelques temps suite à ses surprenantes performances avec le Heat, il finira même 2ème de ce vote devant Zion, une suite qui paraît donc prometteuse pour ce joueur non-drafté. L’histoire marrante restera ce journaliste qui a mis Williamson en première position et priva Morant d’un trophée unanime, ce dernier s’empressa même de le remercier pour ce choix car ça le motivera encore plus à travailler et faire taire des bouches.

Montrezl Harrell élu meilleur 6ème homme

Puis plus tard dans la semaine, vendredi soir pour être précis, c’est le trophée de meilleur 6ème homme qui fut décerné, et là le suspens était à son comble entre les 3 finalistes. Et c’est Montrezl Harrell, joueur des Clippers, qui reçu son premier trophée de 6ème homme de l’année en devançant de justesse celui qui paraissait autant favori, Dennis Schroder du Thunder. Un trophée mérité pour Montrezl au vu de sa saison et non volé comme certains peuvent laisser entendre car même si Schroder a été plus que décisif et important dans la saison incroyable d’OKC, Harrell a été tout autant important et efficace pour les Clippers. Surtout qu’il avait avec lui sur le banc le double tenant du titre Lou Williams, cela nous montre donc le niveau qu’il a affiché lors de la saison régulière pour être le meilleur joueur en sortie de banc de l’équipe avec potentiellement le meilleur banc de la ligue. L’objectif étant maintenant le titre, Harrell n’aura dans tout les cas pas à rougir de sa saison, lui qui a vraiment passé un cap dans une des meilleures équipes de la NBA.

Steve Nash débarque chez les Nets

Outre les trophées, ça a aussi bougé du côté des coachs cette semaine. Et quelle ne fut pas la surprise pour tout passionné de NBA de voir Steve Nash, très peu cité dans les rumeurs voir pas du tout, arriver aux Nets de Brooklyn. Lui qui n’a jamais eu d’expérience en tant que Head Coach en NBA, va connaître une 1ère expérience mouvementée. Entre la hype qui va encore plus monter à Brookyln après l’arrivée de Kevin Durant et Kyrie Irving et maintenant celle du Hall of Famer Steve Nash, les attentes vont être énormes pour les Nets. Et même si le joueur ne fait pas le coach, le respect que va imposer Nash dès son arrivée peut s’avérer bénéfique pour une équipe remplie d’egos, et le fait que Durant ait connu Nash à Golden State en que développeur de joueur est un point très positif et qui a surement fait peser la balance dans le choix du coach. A voir ce que tout ça peut donner et quel sera le style de jeu de cette équipe, on a connu Steve Nash joueur on va maintenant connaître Steve Nash coach rookie, et juste pour cela on a déjà envie d’être à la saison prochaine.

Des surprises en playoffs

Enfin, les playoffs nous ont réservé comme à leur habitude un tas de surprises et de matchs incroyables. Tout d’abord la série entre Celtics et Raptors qui après avoir été dominée par Boston lors des 2 premiers matchs, a vu un finish au game 3 totalement incroyable avec un buzzer beater de 0,5 secondes d’OG Anunoby. Alors que tout était parti pour un 3-0 Boston, les Raptors sont donc revenus miraculeusement à 2-1 et ont même égalisé la nuit dernière, une série qui tient donc toutes ses promesses, à suivre. La grosse surprise à l’Est reste l’avantage du Heat de 3-0 face aux Bucks, meilleur bilan de la ligue, match 4 ce soir. A l’Ouest on est moins avancé dû aux deux Game 7 du 1er Tour mais ce sont les Rockets qui ont frappé fort d’entrée avec une victoire solide et intéressante au Game 1 contre les Lakers. A voir le réveil et les ajustements de Frank Vogel cette nuit pour le Game 2. Égalité 1 match partout entre les Clippers et les Nuggets dans l’autre demi-finale de l’Ouest avec deux matchs gérés de bout en bout par les deux équipes et une série qui s’annonce intense et pas aussi facile qu’on pouvait le penser pour les Clippers.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 ⁄ 13 =