Bio de la Franchise

Les Kings de Sacramento sont une franchise de basketball de la National Basketball Association (NBA) basée à Sacramento en Californie. La franchise a commencé avec les Seagrams de Rochester (équipe semi-professionnelle), en 1923. Ils se sont joints à la National Basketball League (NBL) en 1945 sous le nom des Royals de Rochester. Ils ont ensuite intégré, avec trois autres équipes de la NBL, la Basketball Association of America (BAA), précurseur de la NBA, en 1948. L’équipe a ensuite déménagé à Cincinnati en 1957, devenant les Royals de Cincinnati. En 1972, l’équipe a déménagé de nouveau, cette fois à Kansas City dans le Missouri, et a été rebaptisé Kings de Kansas City-Omaha parce que la franchise a d’abord partagé ses matchs à domicile entre Kansas City et Omaha dans le Nebraska. En 1975, les Kings ont cessé de jouer à Omaha et sont simplement devenus les Kings de Kansas City. L’équipe a encore une fois échoué à trouver le succès dans son marché et a déménagé à Sacramento en 1985, où ils continuent à résider aujourd’hui. L’équipe joue ses matchs à domicile dans la salle du Golden 1 Center.

La franchise connait le succès dès sa création, remportant le titre NBL en 1946, puis le titre NBA en 1951 contre les Knicks de New York. Dans les années 1960, l’équipe est dominée par un trio composé de Jerry Lucas, Jack Twyman et du légendaire meneur Oscar Robertson, auteur d’un triple-double de moyenne durant la saison 1962-1963. Malgré l’arrivée de Nate Archibald en 1970, l’équipe ne retrouve pas les résultats de ses débuts et alterne qualifications en playoffs et bas de classement.

Depuis son installation à Sacramento en 1985, le club a vu évoluer plusieurs joueurs All-Stars comme Mitch Richmond, Vlade Divac, Chris Webber, Predrag Stojaković ou DeMarcus Cousins. Aujourd’hui c’est autour de De’Aaron Fox que la franchise se développe et même si l’avenir des Kings semble prometteur, reste à savoir comment le management de Sacramento construira son équipe. Quand on connait les dernières erreurs et mauvais choix que les Kings ont pu commettre, on essaye de ne pas trop s’enflammer du côté de la Californie.

Feuille d'équipe